Appels à contribution et appels d’offre (octobre 2018)

1er octobre 2018 : Colloque « Représentations animales dans les mondes imaginaires : vers un effacement des frontières spécistes ? » (Artois) ” Au cœur de l’actualité de la recherche nationale et internationale, les relations que nous entretenons avec les autres espèces se sont vues particulièrement étudiées avec l’avènement de l’éthologie, science du comportement des animaux, et sont aussi à l’interface de la psychologie et de l’anthropologie. Si l’on sait l’importance des « présences animales » dans les littératures et cultures d’enfance et de jeunesse[2], le colloque « Représentations animales dans les mondes imaginaires : vers un effacement des frontières spécistes ? » invite pour sa part à une réflexion spécifique sur ce que les fictions de l’imaginaire reflètent elles aussi, pour leurs lecteurs, quant à ces évolutions dans la conception des rapports entre l’animal et l’humain.” Org. Marie Lucie Bougon (Artois), Charlotte Duranton (Ethodog – Research in Canine Ethology), Laura Muller-Thoma (Artois). Propositions de communication à envoyer aux directrices de communication. Plus d’informations sur Fabula.

1er octobre 2018 : Journée d’étude « “Un champ des possibles infini” ? La place de l’outil technologique dans la littérature numérique contemporaine” (Rouen, ERIAC et CEREdl). “Cette journée de séminaire du master 2 « Humanités numériques » s’intéressera en particulier aux enjeux que pose l’usage des techniques actuelles en termes de création. En renonçant au papier, les écrivains numériques ont acquis une souveraine liberté ; leurs œuvres, libérées des entraves de l’imprimerie, s’affranchissent du statisme du papier, jusqu’à devenir sur l’écran des unités mouvantes en constante métamorphose. En apparence dégagées de toute entrave matérielle, exonérées de la linéarité, jouant de toutes les ressources de l’hypertextualité, de la disposition graphique, et de l’interactivité, de telles œuvres  semblent n’avoir pour limite que l’imagination des auteurs.” Plus d’informations sur Fabula.

31 octobre 2018“Faune et flore”, revue Artis natura. “Ces dix dernières années, la multiplication des études sur les représentations des espèces animales et végétales témoigne de la nécessité de mesurer l’impact des changements climatiques à un niveau local autant que mondial, et ce afin de pouvoir appréhender la menace qui pèse sur nos écosystèmes. Ce numéro est ainsi l’occasion de mettre en lumière différentes stratégies de représentation des règnes animal et végétal, que ce soit par le biais de la littérature, la photographie, la peinture, la musique…” Articles à envoyer à l’adresse artisnaturacontact@gmail.com. Plus d’informations sur Fabula.


Ce contenu a été publié dans Appels à contribution et appels d'offre par Elsa Courant. Mettez-le en favori avec son permalien.

A propos Elsa Courant

Docteur en littérature française de l’Ecole Normale Supérieure (Ulm) et de l’Université de Bâle sur le sujet “Poésie et cosmologie dans la deuxième moitié du XIXème siècle. Nouvelle mythologie de la nuit à l’ère du positivisme.” Informations académiques disponibles sur : https://ens.academia.edu/ElsaCourant

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.