26e édition du Festival d’Astronomie de Fleurance

Capture d’écran 2016-08-21 à 12.01.33

Le festival d’astronomie de Fleurance, organisé par Bruno Monflier avec le soutien de Hubert Reeves, vient de s’achever pour la vingt-sixième fois. Ce projet, ayant pris de l’ampleur d’année en année, accueille aujourd’hui un public grandissant ainsi qu’un grand nombre d’orateurs d’une qualité remarquable, dans le but de vulgariser les sciences astronomiques pour les amateurs comme les confirmés.

Au programme, des conférences de tous niveaux et sur tous les sujets, avec un cycle « fil noir » pour les plus aguerris, et des conférences grand public sur des thèmes plus accessibles. On aura appris, avec Roland Lehoucq et Pierre Thomas, si oui ou non il est possible de faire pousser des pommes de terres sur Mars avec Matt Damon, dans une lecture scientifique aussi brillante qu’amusante du film Seul sur Mars. On aura entendu Hubert Reeves sur la fusion des atomes dans la formation des étoiles, mais aussi sur l’écologie et l’importance d’un engagement individuel et collectif à l’heure du dérèglement climatique dans une conférence de clôture. Les enfants ne sont pas oubliés avec le festival astro-jeunes coordiné par Thierry Duhagon, qui propose des activités instructives et inventives dont les enfants ressortent plus savants et émerveillés. Nul doute qu’ils se souviendront de la communication par vidéo-conférence avec des astrophysiciens du télescope Alma (Chili) dans le très beau Dôme du « Hameau des étoiles », menée par les doctorants de l’IRAP (Institut de Recherche en Astrophysique et Planétologie, Toulouse).

Le tout, mené d’une main de maître par Bruno Monflier et son équipe, se déroule dans une atmosphère plus que conviviale, qui mobilise un village entier le long d’une semaine bien remplie.

Nouveauté notable ces dernières années : l’art, la littérature et la philosophie sont au rendez-vous, avec plusieurs conférences sur des sujets relatifs aux humanités, notamment sur la mythologie céleste, dans le droit romain (Ugo Bellagamba) ou dans les systèmes religieux (Elsa Courant). Une partie des conférences est mise en ligne à l’adresse http://fermedesetoiles.com/supports/festival.

Un événement à suivre, et à redécouvrir chaque année !


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.