“Quand Orphée chante la science” – BNF, 3 nov. 2015

“Les Rencontres de Gallica”

Quand Orphée chante la science

Mardi 3 novembre 2015

17h30-18h30

Hugues Marchal et Muriel Louâpre présenteront les enjeux de la poésie scientifique sur Gallica suite à la publication de l’anthologie Muses et ptérodactyles (2014). Capture d’écran 2015-10-21 à 22.28.43Extrait : “Connaissez-vous La Betterave, long traité en vers sur le raffinage du sucre, paru en 1842, ou encore le docteur Sacombe, qui dédia sous la Révolution une épopée à l’obstétrique ? Savez-vous qu’André Chénier rêva d’écrire “armé des ailes de Buffon”, tandis que le premier prix Nobel de littérature récompensa en 1901, avec Sully Prudhomme, un chantre du darwinisme ? Au XIXe siècle, nombre de poètes ont rimé sur les sciences et les savants. Amples compositions, minuscules réclames, éloges lyriques, satires ou guides mnémotechniques, leurs textes, variés et inattendus, sont largement sortis de nos mémoires, alors que cette production et les débats qu’elle a suscités ont accompagné la naissance de la modernité.”


Ce contenu a été publié dans Actualités culturelles et médiatiques par Elsa Courant. Mettez-le en favori avec son permalien.

A propos Elsa Courant

Docteur en littérature française de l’Ecole Normale Supérieure (Ulm) et de l’Université de Bâle sur le sujet “Poésie et cosmologie dans la deuxième moitié du XIXème siècle. Nouvelle mythologie de la nuit à l’ère du positivisme.” Informations académiques disponibles sur : https://ens.academia.edu/ElsaCourant

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.