Appels à contribution (avril 2016)

1er avril 2016. « Science et fiction« , revue Rilune (Revue des littératures européennes) n°11. Extrait : « Science et fiction : deux domaines distincts qui pourtant, selon les époques et les stratégies de recherche, se révèlent plus ou moins proches, comme le remarque entre autres Frédérique Aït-Touati (2011). Au fil des années, les frontières entre la science et la littérature ont été mises en cause, dépassées et traversées en plusieurs directions : si d’un côté les textes de fiction ont été écrits à la lumière de l’imagerie que la science a produite, de l’autre c’est la structure rhétorique de l’argumentation scientifique qui s’est transformée en objet d’étude. Cela témoigne d’un perpétuel et vif échange entre les deux domaines, caractérisé par une réciprocité productrice de sens.  » Plus d’informations sur Fabula.

15 avril 2016. « Imaginaire informatique et science-fiction« , Res Futurae 2017. Extrait : « Dès 1993, John Clute et Peter Nicholls écrivaient dans leur Encyclopedia of Science Fiction que « la science-fiction a dû lutter âprement pour rendre compte des développements concrets[1] » d’une révolution informatique aussi récente que rapide. De fait, le motif déjà ancien du grand ordinateur personnifié et souvent menaçant, puis celui de l’espace virtuel fondé par William Gibson dans Neuromancer, semblent encore prégnants dans nombre d’œuvres de science-fiction contemporaines. La question est d’abord de déterminer quelles sont les formes historiques de l’imaginaire informatique en science-fiction. » Plus d’informations sur Fabula.

Actualité des colloques, journées, séminaires (mars 2016)

10-11 mars 2016. « Anatomie d’une anatomie. Nouvelles recherches sur les blasons anatomiques du corps féminin« . Université de Picardie Jules Verne. Programme sur Fabula.

12 mars 2016. « Ecopoétique et études animales littéraires« . Université Paris III, SELF XX-XXI. Extrait : « Il existe aujourd’hui dans l’ensemble de l’Europe comme en Amérique du Nord un nombre important d’œuvres qui interrogent notre rapport à la nature. Depuis une trentaine d’années au moins la littérature française a, elle aussi, fait une place toujours grandissante aux problématiques environnementales. Si l’humanisme anthropocentré demeure l’horizon de pensée du grand public et qu’une certaine méfiance s’exprime toujours dans les milieux littéraires envers le militantisme écologiste, il est manifeste toutefois que les enjeux environnementaux s’imposent aujourd’hui avec force. » Plus d’informations sur Fabula.

15 mars 2016. « Fictions et économie au siècle des Lumières« . Conférence de J.-C. Abramovic. Université Paris Sorbonne, 17 rue de la Sorbonne, salle Cavaillès, 18h30-20h30.

18 mars 2016. « Alimentation et santé au Moyen-Âge« . Université de Lausanne. Programme sur Fabula.