Appels à contribution (novembre 2015)

20 nov. 2015. « Sciences cognitives et spectacle vivant. Langages, émotions, communication« , Université Paul Valéry Montpellier 3, l’Université UGA Grenoble-Alpes et Hexagone Scène Nationale Arts Sciences – Meylan. 3 et 4 mars 2016 à l’Hexagone à Meylan. Informations disponibles sur Fabula. Extrait : « Les thèmes proposés dans l’appel à communication concernent les recherches conjointes menées en sciences cognitives et en arts du spectacle vivant. Ils ont pour objectif de tisser et de resserrer les liens entre ces deux champs disciplinaires à partir de questionnements communs.
Il s’agit d’évaluer les apports conceptuels, méthodologiques et expérimentaux des sciences cognitives à l’ensemble du spectacle vivant (théâtre, cirque, danse, musique) et l’impact des processus et performances artistiques sur la cognition dans son ensemble et les fonctions qui y sont impliquées (attention, perception, mémoire, apprentissage…) »

Actualité des colloques, journées, séminaires (novembre 2015)

4-6 nov. 2015. « Entre l’œil et le monde : dispositifs et expédients d’une nouvelle épistémologie visuelle dans les sciences de la nature (1740-1840)« . Muséum d’histoire naturelle de Neuchâtel. Informations sur le site de la Maison des littératures.

6 nov. 2015. « Les émotions littéraires perçues, décrites, exploitées par les scientifiques : neurosciences cognitives, médecine narrative, sociologie« . 9h-17h45, Fonds Ricœur, 83 bd Arago, 75014 Paris, sous la modération de P.-L. Patoine, F. Leichter-Flack, A. Schaffner, L. Perrigault, A. Rezzouk, avec le soutien du CEREdl (EA 3229) et du pôle Vortex de PRISMES (EA 4398). Programme et affiche disponible ici.

13 nov. 2015. « Collections techniques et techniques des collections« . Centre Alexandre Koyré, Paris, 14h-17h. Thérèse Bru (université Paris 8 et King’s College) : « Penser la collection en réseau / La collection éclatée : dispositifs de circulation des échantillons et architecture technique des savoirs en biologie (xviiie – début xixe siècle) ». Sylvain Wenger (université de Genève) : « A la recherche des collections du Conservatoire industriel de la Société des arts de Genève (1830-1890) »

17 nov. 2015. « Genres littéraires et fictions médiatiques« , 9h-17h, université de Limoges. Détail et programme sur Fabula.

21 nov. 2015. « Sciences du langage et neurosciences« . 9h-17h20, Université de Paris 3, Censier, Amphithéâtre D03, 13 rue de Santeuil, Paris 5e. Comité d’organisation : Aude GREZKA, Mireille FROMENT, Maximilien GUÉRIN, Christine JACQUET-PFAU, Isabelle LABORDE-MILAA, Jean-Marc LEBLANC, Malory LECLERE, Alise LEEMAN, Arnaud LÉTURGIE, Alain RABATEL, Fadila TALEB, Malika TEMMAR. Détail du programme sur Fabula et résumé des participations sur le site de l’ASL. A noter : les participants devront se munir de leur carte professionnelle ou de leur carte d’étudiant pour pénétrer sur le site. À défaut, ils présenteront le programme du colloque.

Appels à contribution (novembre 2015)

20 novembre 2015 « Sciences cognitives et spectacle vivant : Langages, émotions, communication » (3 et 4 mars 2016 à l’Hexagone à Meylan). Extrait : « Il s’agit d’évaluer les apports conceptuels, méthodologiques et expérimentaux des sciences cognitives à l’ensemble du spectacle vivant (théâtre, cirque, danse, musique) et l’impact des processus et performances artistiques sur la cognition dans son ensemble et les fonctions qui y sont impliquées (attention, perception, mémoire, apprentissage…) ». Plus d’informations sur Fabula.

22 novembre 2015 « Éco-discours et Écopoétique : quelle réciprocité entre l’Humanité et sa Planète ? » Extrait : Quel genre de contrecoups la question et la conscience écologique provoquent au niveau de la narration, du point de vue du discours aussi bien que des contenus ?Comment les différentes traditions littéraires ont reçu les théories liées à l’ecocriticism ? L’écopoétique est-elle conciliable avec l’idée d’un monde créé par Dieu (la conception chrétienne) ?Quelles sont les stratégies argumentatives utilisées dans les discours écologiques ? Comment sont-elles traduites d’une langue à l’autre ?Quelles manipulations du discours sont à l’œuvre dans les différents moyens de communication, par rapport à la montée de la sensibilité écologique ?Comment la crise écologique et le développement d’une conscience « verte » modifient le rapport entre l’Humanité et le lieu où elle habite, la Terre ?  Plus d’information sur Fabula.